Kaïros: synchronicité et hasards signifiants de la vie

Par Odette La Du Paul, astrologie-psychologie humaniste, thérapeute, artiste.

Ses débuts en astrologie se font en 1980. Rencontre et parcours avec Alexander Ruperti de 1982 à son départ en 1998. Formation en psychologie C.G. Jung avec M.Charles, psychanalyste membre de l’Institut Charles Baudoin.Elle enseigne depuis 30 ans tout en diffusant la pensée holistique à travers des conférences et animations.
Ses connaissances en psychologie des profondeurs CG Jung, en astro-énergétique ainsi qu’en psychogénéalogie et la psychosomatisation propose une synthèse appliquée à la vie du sujet. Pour nourrir son côté artistique, elle utilise la peinture, la sculpture, la poésie et la photographie qui permet cette rencontre avec le «moment attrapé».

Comment se familiariser avec la notion de « KAIROS » en essayant de donner sens à ces « hasards signifiants »?
Les Hasards signifiants arrivent à des moments-crises clés de notre vie et peuvent en changer le cours. Nos interprétations vont devenir majeures, notre courage aussi. La plupart du temps et pour la plupart d’entre nous – en tous cas, au début du processus de lâcher-prise - où nos reflexes rationnels sont en bout de course, oser l’aventure de la synchronicité c’est rendre sa nature à l’Ame individuelle.
Le Kaïros peut « passer par là » lors d’événements très émotionnels lorsque le niveau de vigilance du gardien du seuil se fatigue. Lorsque la brèche s’ouvre et lorsque l’on n’a pas – plus - d’autre issue que de se laisser porter par le VENT, par le CHANT, par la POESIE, par la DOUCEUR D’UN RAYON DE SOLEIL, le PARFUM D’UNE FLEUR.

Les Hasards signifiants peuvent changer le cours de notre vie, que ce soit par la rencontre d’une personne, la découverte d’un lieu, d’un livre, l’ouverture aux messages d’un rêve etc. Ils peuvent contribuer à la réorientation de priorités dans les moments et questionnements importants et crises de notre vie. Ils peuvent nous montrer une « autre voie » à suivre. Voie qui s’ouvrira à nous à travers le décodage et le symbolisme d’événements, de rencontres…

Les hasards signifiants sont à distinguer des hasards « non signifiants », de la folie du sens et du  risque de surinterprétation (apophénie).

DEFINITION 

HASARD : Le Petit Larousse 2004
« N.m. (de l’arabe al-zahr, jeu de dés)
1. cause imprévisible et souvent personnifiée, attribuée à des événements fortuits ou inexplicables. S’en remettre au hasard. Au hasard : à l’aventure.
2. événement imprévu, le hasard d’une rencontre, à tout hasard, en prévision d’un événement possible. Par le plus grand des hasards : d’une manière tout à fait imprévisible, par une coïncidence très improbable. »

HASARD : dictionnaire historique de la langue française
 sous la direction de Alain Rey. Dictionnaire Le Robert 2000
« N.m. représente un emprunt à l’arabe az-zahr, « jeu de dés » par l’intermédiaire de l’espagnol azar « jeu de dés » et « coup défavorable au jeu de dés ». le mot arabe vient de zahr « fleur » (espagnol azahar « fleur d’oranger »), les dés ayant porté une fleur sur l’une des faces, soit du verbe yasara « jouer à un jeu de hasard ».

Hasard a désigné au moyen âge un jeu de dés et s’est dit d’un coup heureux à ce jeu (le six). C’est de ce premier sens que vient l’expression jeu de hasard mais aujourd’hui la référence au jeu de dés est oubliée, hasard étant toujours compris au sens absolu et philosophique.
Hasard prend dans le premier quart du XIIIème siècle le sens figuré de
 « mauvais coup », d’où celui de « risque, danger ».

Par extension, on passe du sens de « risque » à celui de « cas, événement fortuit ». Au milieu du XVIè s., comme sort et fortune, hasard s’emploie absolument pour « cause qu’on attribue à ce qui arrive sans raison apparente », d’où ensuite l’emploi en sciences (les lois du hasard). De l’idée de « fortuit » vient un ensemble de locutions adverbiarles : au hasard (1580 Montaigne) s’ignifie « sans direction déterminée » (aller au hasard) et « sans réflexion (parler au hasard), puis « sans évolution prévisible »;  à tout hasard, d’abord pour « quoi qu’il puisse arriver » équivaut aujourd’hui à « en prévision de ce qui peut arriver » ; par hasard a remplacé l’emploi adverbial de hasard au sens de fortuitement ». »

LE KAIROS de TROGIR en Croatie

En 2003, l’automne, nous partons une semaine en voiture en balade en Croatie, sans destination précise.
Le temps pluvieux nous fait quitter les multiples belles petites îles le long de la côte. Nous descendons toujours plus bas dans la Croatie et nous voici en route pour Split en passant par Trogir.
 Dans le guide du routard, est signalée la présence d’un couvent où se trouve une sculpture de KAIROS. Le relief de Kairos  se trouve dans l’église de St Nicolas qui est tenu par des soeurs Bénédictine. Je décide d’y aller. Les horaires mentionnés sur la porte ne sont apparemment pas trop à la mode « suisse » et après avoir frappé et cherché autour de l’église quelqu’un qui pourrait m’ouvir la porte,  je m’adresse au bijoutier d’en face. Il téléphone aux sœurs et nous convenons d’un rendez-vous le lendemain pour une visite.
Bien sûr,  je m’intéresse depuis longtemps à ce phénomène que Jung appelle la synchronicité mais maintenant je peux mettre une forme et un visage à ce dieu du « moment opportun ». Je mets en lien la « synchronicité et le Kaïros ». Le relief a été découvert au printemps 1928 dans une maison abandonnée de la famille Stanosevic.
Le KAIROS de Trogir a été fait à l’exemple de la statue en bronze du fameux sculpteur grec Lisippe, 3ème siècle avant JC.  La figure montre un jeune homme nu, ailé, une touffe de cheveu sur la tête et toujours en train de courir.

Les vers du poète Posidippe nous disent ceci :

Dialogue entre l’observateur et Kairos

O - D’où vient le sculpteur ?
K - De Sikyon
O - Quel est son nom
K - Lisippe
O-Qui es-tu ?
K - Kairos, je surmonte tout.
O - Pourquoi marches-tu sur la pointe des pieds ?
K - Parce que je cours toujours
O – Pourquoi as-tu des ailes aux pieds ?
K – Parce que je vais plus vite que le vent
O- Pourquoi as-tu un rasoir dans ta main droite ?
K - Pour dire aux hommes que je suis plus aigu que la pointe d’un poignard
O - Pourquoi as-tu un toupet sur le front ?
K - Afin que celui qui me dépasse ne puisse me saisir.
O- Pourquoi ta nuque est-elle rasée ?
K - Pour que lorsque je dépasse quelqu’un il ne puisse jamais me saisir par      derrière.
O - Pourquoi l’artiste t’a-t-il créé ?
K -  Pour rappeler aux hommes que je suis un exemple à suivre.

Maurane et Michel Berger dans leur chanson font référence à la rencontre avec Kairos dans la quotidienneté. Pas besoin d’extraordinaire pour en faire l’expérience, mais plutôt utiliser l’ordinaire et la simplicité du moment.

SANS DEMANDER A LA VIE  (Maurane)

Sans demander à la vie
Ce qu’elle ne m’offre pas
Je propose au hasard
De faire les premiers pas
Pour te deviner
Parmi les passagers
Pour te retrouver
Parmi les étrangers
Sans demander à la vie
Ce qu’elle ne m’offre pas
Je propose au hasard
De faire les premiers pas

J’ai changé les couleurs
De ma ligne d’horizon
Déménagé mon cœur
De passion à raison
J’ai délogé les peurs
De toutes mes hantises
Exposé mes noirceurs
Au soleil des banquises

Refrain

J’ai recollé les mots
Sans en perdre le sens
Il n’est jamais trop tôt
Pour briser le silence
J’ai franchi les rivières
Sans attendre les ponts
En ouvrant la barrière
J’ai trouvé ma maison

Refrain

SPLENDIDE HASARD  (Michel Berger)

Splendide hasard
Splendide nuit
Y a des regards
Qui donnent la vie
Splendide amour
Passions déchues
Doit-on mourir
D’avoir vécu ?
Les souvenirs volent
Comme des nuages
Et s’évaporent
Les paysages
J’appelle la vie
Un splendide hasard.

Splendide hasard
Splendide étoile
Eveillez la passion en moi
Splendide amour
Vertiges bizarres
Envoyez mon cœur au combat
Et toutes les flammes de mon corps
Voudraient brûler bien plus fort
J’appelle la vie
Un splendide hasard

KAIROS :
kairosQui tombe bien. Lié à l’intuition du temps  « je sens que c’est le bon moment » qui demande de ne pas se fier à la rationalité socio-culturelle et aux risques de projection. Paradoxalement ce « ça tombe bien », devient à la fois libérateur de « prises de tête » obsessionnelles.
LA SEULE FACON D’ATTEINDRE UNE CIBLE EST DE NE PAS LA VISER.
Si je me pose la question : « quelle direction dois-je prendre ? »
La Voix dit : Mets-toi en marche et tu trouveras !

Nous vivons dans un monde encore binaire où il y a l’intérieur et l’extérieur.
Dans la vision holistique, l’intérieur n’existe que par l’extérieur et Saturne met les barrières nécessaires sur un certain niveau : le temps, l’espace, l’organisation collective etc…
Tout est toujours dans la MESURE : ce fameux TROP et PAS ASSEZ qui dépend de la RELATION. Ce qui est TROP dans un secteur, est JUSTE dans un autre secteur dans la RELATION donnée.
ce qui rend difficile l’ouverture au Kairos, c’est l’impermanence. Le mouvement perpétuel de la mesure, le JUSTE MILIEU qui varie tout le temps.

C’est dans la troisième phase d’inclusion que la SYNCHRONICITE peut faire son apparition : Le HOLOS
Les grandes crises de la vie (aussi bien les crises de l’âge que les crises personnelles) sont les moments bénis pour oser l’holopérience (incluant à la fois l’Expérience -objet et l’Impérience -sujet).
Personne ne sait comment et à quel moment (par quelles inter-actions) le « kairos », le moment opportun aura lieu.
 On peut se donner des moyens d’être ouverts au sens qui est une phase fondamentale vers la réalisation d’un potentiel tout humain.

Kairos, chez les grecs : le bon timing. Le temps adéquat pour faire les choses. Sentir plutôt que réfléchir. Le KAIROS, tout comme la synchronicité, est lié à l’intuition du « juste temps » celui que nous sentons approprié pour nous orienter et agir plutôt que d’être submergé par le temps calculé typique d’une société qui lui impose un rythme « anti-kairos».
Les différents temps:
Objectif, subjectif, Personnel (cycle astrologique), collectif, hors temps.

Voici quelques mots pouvant être associés au HASARD :
Kaïros, synchronicité sont des forces surnaturelles qui alchimisent la réunion de la fonction rationnelle et irrationnelle. Ce sont des forces magiques tout comme les concepts de serendipité : l’art des retrouvailles inopinées, l’happenstance : le don d’être au bon endroit au bon moment et le mana : puissance surnaturelle, force impersonnelle tenant du sacré et de la magie dans les sociétés primitive d’Océanie.

EN PSYCHIATRIE :

La notion de kaïros a été introduite dans la psychiatrie moderne par le psychanalyste suisse Arthur Kielholz dans un article publié en 1956 passé presque inaperçu pendant 10 ans et repris à partir de 1960 par l’Américain Harold Kelman.
Le mot « kaïros » signifiait à l’origine « la mesure exacte », « la proportion voulue », « le lieu convenable », « la consistance exacte », et, en particulier « le moment opportun ».
C’est en tant que « moment opportun » qu’il a prévalu en médecine. Les écrits hippocratiques enseignaient que dans les maladies graves, il existe un moment critique où l’état du patient devait ou bien s’améliorer, ou bien empirer.
 La délicatesse et l’observation de ces périodes sont « à ne pas rater » et c’est là que l’astrologue peut anticiper et se focaliser sur la « qualité du moment ». Toutefois cette anticipation restera partielle dans sa rationalité mathématique.
En aucun cas le « temps » montrera la « qualité » qui pourrait en sortir.
L’astro-psychothérapeute, connaissant assez bien le consultant saura mieux sentir si celui-ci est apte à sauter dans le vide et avoir foi en les ailes qui vont lui pousser durant le plongeon !

Le docteur Erna Hoch a aussi rapproché le concept de « kaïros » du mot sanskrit « kala », (étymologiquement kalos « beau » en grec) dans la tradition hindoue, on distingue quatre périodes dans la vie humaine. L’astrologue dirait : la conjonction, le carré croissant, l’opposition et le carré décroissant. Ces périodes sont très tranchées et le passage de chacune d’elles à la suivante implique une orientation très différente du genre de vie et des idées. Un individu qui ne s’astreint pas à ce changement court le risque de conséquences de différentes formes.
Dans la relation du temps, des cycles et de la notion de 4 bases dans un cycle, il est important de faire la relation entre les planètes connues à ce jour (leur révolution) et les inter-cycles qui sont au nombre de 45.
Le psychiatre américain Karl Menninger a cru devoir donner le nom de kaïros à un moment particulier qui survient dans toute psychanalyse, à savoir celui où le processus de régression cesse spontanément et laisse place à un processus inverse de retour à la normale.En réalité, il s’agit là d’un phénomène que C.G Jung avait depuis longtemps décrit sous le nom d’énantiodromie (du grec énantios : contraire) et dromos en grec : course)

COMMENT L’ASTROLOGUE PEUT-IL ACCOMPAGNER LE CONSULTANT DANS L’EXPERIENCE DU KAIROS ?

kairosL’astrologue peut observer le thème du consultant sachant que ceci reste une observation ; il est indispensable que l’astrologue puisse retracer avec lui l’usage et le niveau sur lequel le sujet a vécu et vit son thème. Pour ceci, un bilan de vie avec les traversées des phases saturniennes est nécessaire.
La brèche Uranienne (l’imprévu) ne pourra traverser qu’une structure de base assez solide mais pas trop résistante.  Cette solidité va dépendre de l’époque, de la construction du sujet dans le milieu familial et social dans lequel il a passé les premiers 28 ans de sa vie et +.
Le consultant va amener ses soucis, son insatisfaction sachant quelque part au fond de lui qu’il peut ETRE plus que ce qu’il est actuellement. Il essaye avec les moyens rationnels de débloquer des situations difficiles qui le font souffrir.

A ce point, un peut dire que l’astrologue – psychologue va faire bénéficier le consultant du niveau vibratoire sur lequel il vit lui-même. Il peut dans le transfert l’encourager à essayer de vivre « autrement » en lui faisant part d’une réflexion et d’un vécu prenant en considération le langage symbolique et ainsi l’accompagner en conscience dans la phase de chamboulement que Kairos va lui ouvrir.
Ceci impliquera une Volonté. L’objet du désir au service de l’action peut prendre toutes les formes possibles (pour certains ce sera une nouvelle voiture, d’autre un nouveau travail … peut importe la forme du désir, Kaïros se pointera à l’horizon à un moment donné.

QUE FAUT-IL POUR BENEFICIER DU KAIROS ?

  • Etre prêt au chamboulement, au chaos
  • Sortir de la logique rationnelle
  • Sortir de la pensée linéaire
  • refuser l’espace artificiel
  • Lâcher le « surmoi » (penser tout maîtriser)
  • Ne pas anticiper (à part les œufs pour l’omelette !)
  • Ne pas programmer à terme (court, long)
  • Ne pas avoir un emploi du temps surchargé, sans « dolce fare niente »
  • Demeurer en « suspension » entouré de « peut-être » !

POUR ALLER VERS :

  • une véritable aventure de Vie  (aventure : sort, destin, s’est dit aussi pour « hasard »)
  • entrer dans une pensée holistique
  • marier le rationnel  à l’irrationnel
  • Accepter l’incompréhensible
  • Accepter l’impénétrable
  • se donner du temps ouvert, du vide
  • Oser se mettre en danger
  • Ouvrir la brèche
  • Penser « fractal » 
  • S’ouvrir à la vision de l’Unité Multiple et la Multiplicité dans l’Unité
  • S’ouvrir à la conscience de la nécessité des dialectiques (les opposés sont complémentaires).
  • plonger dans la pensée cyclique (personnelle, collective et surtout Individuelle au sens de : processus vers l’individuation de Jung et l’individualisation de Rudhyar)
  • transformer le « surmoi » en Moi Essentiel, au service du SOI, du TAO
  • accepter la catalyse
  • avoir la Foi en le Sacré
  • plonger dans le monde quantique
  • voir des ailes pousser dans son dos, sous ses pieds….

Le kairos nous renvoie aussi au temps « sacré » que nous avons pour faire les choses et qui nous permet de dégager un espace d’action et d’inaction. Mais il nous renvoie surtout à l’idée que nous faisons partie d’un vaste réseau et que le moment approprié à la poursuite de notre vie dépend bien souvent de l’intervention d’un niveau supérieur d’organisation.

Etre sensible à la synchronicité c’est être capable de sentir cette force du sens, être capable de saisir le moment idéal pour agir, saisir le « carpe diem » provenant de cet ordre global.
Vision holistique, toutes les expériences (maisons astrologiques) sont au service du Soi. Tout comme toutes les planètes sont au service du Soleil. To be al-one (all one). Etre seul (soleil)

Suggestions de lecture :

C.G. JUNG  Synchronicité et Paracelsica – Albin Michel 1988
Denis GROZDANOVITCH  La puissance discrète du hasard  - Denoel 2013
Dane RUDHYAR  Le rythme de la totalité - Edition du Rocher 1988
Lucien SEVE Emergence, complexité et dialectique - Odile Jacob 2005
Jean-François VEZINA et Michel CAZENAVE Les hasards nécessaires – Editions de l’Homme 2002
Dr Deepak CHOPRA Le livre des coïncidences – J’ai Lu 2009
Des arts aux astres: synchronicité

Centre holistique Ouranos

Consultations en astrologie humaniste, et ateliers réguliers de septembre à juin sur la connaissance des énergies, de la psychologie et de la médecine chinoise ainsi que leur rapport au thème astrologique.

Consultations

Les consultations sont aussi possible à distance. Infos:
- par téléphone au +41 (0)24 499 10 21
- ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour en savoir plus: consultations.

Contact

Centre Holistique Ouranos
Ch. de Trébuis 3, 1867 Ollon, Suisse
Tél.: + 41(0)24 499 10 21
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Plan d'accès sur cette page.